• Archives chroniques 2005-2009,  Concerts

    Anouar Brahem Quartet, The Astounding Eyes Of Rita, à Pleyel le 9 décembre 2009

    Il est de ces soirs, où l’on pressent l’indicible très particulier d’un moment rare. Pleyel, la grande salle classique des beaux quartiers, du « beau » monde (le public est moins « grand public » et diversifié que certains des concerts précédents). Les lumières s’éteignent… Mon avis : Un effort des organisateurs. Pleyel, c’est généralement très bien pour le classique, les oratorios, mais pour les concerts world, l’atmosphère fait davantage papier glacé. Pour cette fois, de grands pendrillons noirs recouvrant l’arrière scène et des éclairages, qui bien que sobres, sont un peu plus recherchées qu’à l’accoutumée. De quoi créer une intimité et une espèce de proximité. Le son, clair et…

  • Archives chroniques 2005-2009,  Concerts

    Daniel Mille au Sunside le 8 décembre 2009

    Retour par le Sunside pour ce nouveau passage de Daniel Mille en présentation de son nouvel album L’attente. En quintet, très jazz, bien plus que ne sonne l’album, quoi de moins étonnant dans ce club ? Salle comble, et une chaleur à vous coller les vêtements à votre peau pour ce 2° concert de la soirée. Mon avis : Le dernier album occupe tout juste la moitié du spectacle. On y retrouve des anciens morceaux, Les minots, Ouro preto, La valse des adieux, Après la pluie. Je peux comprendre que Je ne voudrais pas crever, avec Jean Louis Trintignan ne puisse être joué, mais pourquoi pas La place Sainte Catherine…

  • Archives chroniques 2005-2009,  Théâtre

    Sextett de Rémi de Vos au Théâtre du Rond Point

    Premier détour de la saison vers le Rond Point. On s’y sent à l’aise, comme un habitué. Mais très peu de personnes dans la grande salle, un tiers de la salle je dirais, qui sont quelque peu surprises de ce qu’elles voient…”Pour moi l’humour est nécessairementlié à des choses graves. Plus c’est sérieux, plus on a besoin d’en rire. Tout s’est passé très vite. Simon n’a pas eu le temps de comprendre ce qui était en train de lui arriver. Le revoilà dans la maison maternelle quelque part en province. Un décor familier pour tous ceux qui ont vu le désopilant Jusqu’à ce que la mort nous sépare du tandem…

  • Archives chroniques 2005-2009,  Théâtre

    12 hommes en colère au théâtre de Paris

    En ce mardi, un peu particulier pour moi, direction la grande salle du Théâtre de Paris pour la reprise d’un succès : 12 hommes en colère. Du monde, du CE en pagaille et des habitués du comique Michel Leeb : ça donne une salle quasi pleine. “Un jury doit statuer sur le cas d’un jeune homme de 16 ans, issu d’un quartier difficile, accusé du meurtre de son père. Les preuves sont accablantes, les hommes sont pressés d’en finir, mais il faut l’unanimité des votes pour condamner l’accusé. Or sur les douze jurés, un d’entre eux a un doute sur sa culpabilité. Commence alors un vif débat au cours duquel…

  • Archives chroniques 2005-2009,  Théâtre

    Trahisons de Harold Pinter au Lucernaire

    Le retour pour cette saison au théâtre du Lucernaire. Au choix, dans le vaste programme proposé, l’adaptation d’un « classique » de Pinter, sur les trahisons amour-amitié. Autant dire que ça intéresse du monde… Salle quasi-pleine.”Un homme et une femme se retrouvent dans un café. Qu’est ce qui les a conduits là? Harold Pinter, Prix Nobel de littérature 2005, nous fait remonter le temps pour examiner les moments clefs d’une passion à 3 où il est question d’amitié, de mariage et d’adultère. Trahisons est un classique moderne aux multiples facettes, à la fois drôle et émouvant, et d’une profonde vérité psychologique.“ Mon avis : Je pars avec des a priori…