Oxu au Théâtre du Rond Point

Souffrir avec précision, c’est mieux savoir vivre mal. C’est ce à quoi se sont attelés les trois comédiens Christine Murillo, Jean-Claude Leguay et Grégoire stermann, auteurs du Baleinié, dictionnaire des tracas. Leur premier spectacle, Xu, présentait une séance de rédaction du Baleinié extravagante, vertigineuse, musicale et agitée. Mais la vie, de son côté, continuant à […]

L'habilleur de Ronald Harwood avec Laurent Terzieff au Théâtre Rive Gauche

Complet pour ce vendredi soir d’une première semaine. Du beau linge, ça fleure bon (ou pas) la rive gauche, les journalistes et des seniors à en pleuvoir. Ça s’entasse, ça râle à l’accueil, ça se précipite (les places sont numérotées…) et c’est malpoli dans une salle dont on peut dire qu’elle n’est pas d’un confort […]

Renaud Garcia-Fons, La linea del sur, au New Morning le 18 mars 2009

Complet ou presque en ce milieu de semaine. De la population diverse et variée parsème les rangs du New Morning. L’impatience d’un moment particulièrement attendu. « La Linea del Sur tisse un lien entre les différents univers musicaux qui ont baigné l’enfance de Garcia-Fons, celui des musiques du pourtour méditerranéen, de l’Amérique Latine, du flamenco […]

Amédée ou comment s'en débarasser de Ionesco au Théâtre Sylvia Montfort

Les premières de la reprise de ce spectacle à Paris, déjà monté et joué par Planchon à Lyon. Planchon, c’est l’un des grands noms de la décentralisation théâtrale de ces cinquante dernières années. Des habitués et beaucoup de têtes grisonnantes. Ce n’est pas un rythme rapide qui anime la salle, c’est le moins que l’on […]

Frédéric Recrosio dans "Aimer, mûrir et trahir avec la coiffeuse" au théâtre Trévise

J’aime bien le one-man-show le soir. Plus c’est tard, plus ça me plaît, serais-je presque tenté de dire. Il y va de l’atmosphère et de l’ambiance générale qui s’en dégage. Un côté « hors contexte ». Alors oui, quand en plus il fait frais dehors, on est bien dedans! (même si le Trévise, je ne m’y […]

"Altiplano" avec Laurent de Wilde au Duc des Lombards

Ma première cette saison au Duc des Lombards, ce qui permet d’apprécier les travaux de réaménagement (disons même de complet changement) des lieux. Exit les vieux fauteuils et éclairages, bienvenue à la technologie du XI° siècle : leds, écrans plasma, caméras, fauteuils loungy… Ce que l’on gagne en confort, on l’a légèrement perdu en ambiance […]