• Archives chroniques 2005-2009,  Théâtre

    Simplement compliqué de Thomas Bernhard au Théâtre des Bouffes du Nord

    Passage par le très particulier théâtre des Bouffes du Nord pour du Thomas Bernhard mis en scène et interprété par Georges Wilson. « Mettre en scène et interpréter Simplement compliqué de Thomas Bernhard est pour moi une manière d’interroger une fois encore le théâtre et le sens que j’ai donné à ma vie en m’y consacrant tout entier. Il y a dans ma rencontre avec l’oeuvre de Thomas Bernhard et ce texte en particulier, quelque chose de profondément troublant. En effet, je me retrouve et dans l’écrivain lui-même et dans le personnage qui parle dans Simplement compliqué. Ce que je vais tenter de mettre en scène, d’incarner, c’est ce parallèle…

  • Archives chroniques 2005-2009,  Théâtre

    Dom Juan de Molière au Théâtre Mouffetard

    Reprise en douceur pour cette rentrée théâtrale si riche de tête d’affiches et de promesses. Direction le Théâtre Mouffetard, pour une reprise de Dom Juan de Molière. A peine la moitié de la salle pour ce vendredi soir. « Oublié l’amoralisme suranné d’un être étranger à la douleur de son frère humain ! Oubliée la débauche épicurienne d’un grand seigneur impie ! Dom Juan a vieilli. Ce monde est trop petit pour lui, il étouffe. Il s’est épuisé dans sa quête de plaisirs immédiats, incapable de conjurer son désoeuvrement. Le divertissement n’est plus pour lui que la forme mesurée de son désespoir. Je n’ai jamais été convaincu par l’authenticité de…

  • Archives chroniques 2005-2009,  Théâtre

    Oxu au Théâtre du Rond Point

    Souffrir avec précision, c’est mieux savoir vivre mal. C’est ce à quoi se sont attelés les trois comédiens Christine Murillo, Jean-Claude Leguay et Grégoire stermann, auteurs du Baleinié, dictionnaire des tracas. Leur premier spectacle, Xu, présentait une séance de rédaction du Baleinié extravagante, vertigineuse, musicale et agitée. Mais la vie, de son côté, continuant à faire son travail de sape, de nouveaux tracas se sont inévitablement manifestés. Il fallait bien un nouveau spectacle, et la chasse aux tracas continue. C’est ainsi qu’Oxu répond à Xu. Décidément la vie n’est pas simple. Mon avis : Pas eu le temps d’écrire la chronique, mais c’était si bien que je la laisse figurer…

  • Archives chroniques 2005-2009,  Théâtre

    Médée de Jean Anouilh au Vingtième Théâtre

    Un bon tiers de la salle est remplie pour cette deuxième partie de soirée au Vingtième Théâtre. Le public est plutôt jeune et marqué bobo (on dit la même chose en me voyant, j’en suis bien conscient). “Le crime de Médée est inexcusable. Mais s’il a tant marqué les esprits, ce n’est peut-être pas tant par son atrocité que par la question qu’il soulève en chacun de nous : derrière le cri déchirant de Médée résonne celui poussé par tous ceux qui un jour sont mis au ban de la société et se trouvent seuls, face à eux-mêmes, sans même un Dieu en qui croire et à qui s’adresser.” Mon…

  • Archives chroniques 2005-2009,  Théâtre

    Tout le monde aime Juliette au théâtre du Splendid

    Complet ou presque. Il y a un petit moment (des années pour tout dire) que je ne m’étais rendu au théâtre du Splendid. Public familial pour une pièce “en famille”, marquée humour tout public. « Après le naufrage de leur bateau de croisière dans les mers Caraïbes, quatre rescapés vont se retrouver sur une île déserte. Vincent et Fred, jeunes cadres plutôt frimeurs, qui travaillent dans la même boîte, Juliette, jeune fille simple et naïve, secrètement en quête d’un grand amour, et Magistro le Fakir, qui faisait son numéro de double-vue à bord au moment du naufrage. Leur cohabitation ne va pas être aisée, Juliette ayant le don d’exaspérer les…